Communauté de Communes de la Champagne Conlinoise

Environnement

Protection et mise en valeur de l'environnement

Dans le cadre de cette compétence, la Communauté de Communes assure l'obligation d'élimination des déchets ménagers conférée aux communes.

La 4C possède son propre service de collecte des ordures ménagères et assure au minimum un ramassage hebdomadaire dans chaque commune au moyen de deux camions benne ordures ménagères.

Le tri sélectif des déchets ménagers recyclables a également progressivement été mis en place sur tout le territoire de la 4C avec l'implantation de 30 points d'apport volontaire. Le verre, le papier-carton, les bouteilles plastiques, boîtes métalliques et briques alimentaires sont ainsi recyclées. Un contrat a été passé avec la Société Eco Emballages pour l'obtention de soutiens financiers sur les tonnages triés. Le tri sélectif est un moyen essentiel pour maîtriser les coûts et protéger l'environnement.

En 2000, une déchèterie intercommunale a été ouverte au public sur la commune de Conlie afin d'accueillir les déchets encombrants, les gravats, les cartons, les ferrailles, les déchets ménagers spéciaux et les déchets verts des habitants du canton.

La 4C a mis en place fin 2007, en partenariat avec les pharmacies du territoire, la collecte des Déchets d'Activités de Soins à Risques Infectieux (DASRI), afin notamment de collecter les aiguilles des personnes en auto-traitement.

Afin de réduire les quantités d'ordures ménagères acheminées vers le Centre de Stockage de Déchets Ultimes de Ségrie, la 4C a assuré la promotion du compostage individuel sur l'ensemble du territoire intercommunal en mettant à disposition un composteur par foyer.

Assainissements autonomes

La Loi sur l'Eau de 1992 a imposé la création d'un Service Public d'Assainissement Non Collectif au 1er janvier 2006. Les communes ont transféré cette compétence à la 4C. Le service s'est mis en place afin d'assurer un contrôle des installations nouvelles, le diagnostic et le contrôle de bon fonctionnement des installations anciennes d'Assinissement Non Collectif. Le contrôle des installations existantes (diagnostic et bon fonctionnement) a débuté en décembre 2007. Toutes les communes sont concernées.